Le deuil d’un être cher : Une étape très éprouvante

Comment vivre et réfuter a la mort? Voici deux états qui s’opposent, pourtant qui sont liés, l’une et l’autre se retrouvant à un moment ou à un autre. Malgré qu’on sache que le décès existe, il est toujours difficile de réaliser le décès d’un être cher. Face à cette triste réalité et il y a pourtant la vie. Comment vivre avec ce poids qui tend à accompagner notre quotidien ?

Comment accepter le décès de l’être cher ?

C’est un moment extrêmement douloureux que de vivre le deuil. C’est quasiment une condamnation au chagrin que d’accepter le départ d’un être cher. C’était un ami cher, un proche parent qui s’était distingué par ses actions ou un comportement plein d’égards, puis survient le drame. Du jour au lendemain, la vie laisse place au décès avec son cortège de tristesse. La nouvelle arrive généralement tel un coup de massue, même lorsqu’on savait cet être agonisant, l’espoir demeurerait toujours, car malgré tout, on fait plus les plans sur la vie que sur la mort. Pourtant, il faut pouvoir avancer et faire face à ce malheur.

Généralement, le décès inclut à la suite une série de détails à gérer pour garantir le meilleur repos possible au défunt. C’est la seule chose qui compte à ce moment-là. S’en occuper éloigne parfois du remords et donne l’impression aux personnes éprouvées de communier encore avec le défunt. Un aspect capital pour trouver les ressources et assumer ce départ c’est la présence de l’entourage. Pouvoir se remémorer les beaux moments et garder le défunt en esprit est aussi une solution, car définitivement le souvenir ne meurt pas. Les différents témoignages permettent ainsi de faire le deuil et d’accepter. Il ne faut pas s’enfermer avec l’espoir que les choses se feront tout seul.

Le réconfort : Un processus très délicat

Le réconfort à la suite du décès d’un être cher n’est pas une chose facile. Après les obsèques généralement c’est le moment où la solitude prend le dessus, le vide laissé par le défunt se fait considérablement ressentir. Au-delà de la présentation des condoléances, l’assistance de l’entourage est encore plus recommandée. Un soutien moral très important qui peut faciliter le réconfort de ceux qui sont éprouvés. Dans ces moments difficiles, on se sent si affaibli qu’un tel soutien s’avère nécessaire, car il ne requiert pas la présence d’une personne en particulier, ce sont des moments où on a besoin de présence et des mots qui apporteront ce réconfort.
Cependant, trouver les mots justes n’est pas toujours chose facile. Face à la détresse émotionnelle d’un être cher, on préfère parfois garder le silence, au risque de pas place les bons mots où il faut. Au besoin, il faut s’inspirer des textes disponibles qui proposent des mots et phrases qui peuvent apporter ce réconfort et les utiliser pour apporter la paix du cœur. Car la souffrance est un lourd fardeau qui a besoin de mots en guise de bras pour le soulager.

Pour éviter de mourir du cancer, on vous conseil cet article

Carte de remerciement de décès

La mort est inévitable, après la perte d’un proche il est important de réaliser des cartes de remerciement de de décès. Le site internet remerciementdeces.fr permet la réalisation de ces cartes très rapidement. Une imprimerie Grenobloise est à la tête de ce site internet. Une équipe de 5 personnes assure la gestion de ce site. Le remerciement de décès est une tradition française depuis des années.

http://www.doctissimo.fr/html/psychologie/dossiers/mort/deuil.htm