Comment réussir son CAP petite enfance ?

Le CAP petite enfance est l’un des diplômes qui vous permet de travailler avec les enfants en bas âge. Il peut vous permettre de postuler pour un diplôme d’État d’éducateur de jeune enfant (DEEJE). Toutefois, pour réussir son CAP, il faut prendre en compte toutes les étapes du processus de formation dont voici la substance.

Si vous souhaitez savoir comment fonctionne la vae auxiliaire de puériculture, venez voir ici.

Étape 1 : être éligible

Pour pouvoir postuler au CAP petite enfance, il faut être âgé de 18 ans au moins ou avoir validé la classe de 3e. Mais les personnes titulaires d’un diplôme de niveau 4 ou 5 peuvent aussi s’inscrire.

En plus de ces conditions, faut-il avoir les qualités intrinsèques requises comme l’amour des enfants, la patience, l’autorité, la douceur, etc.

Étape 2 : choisir son mode d’apprentissage

Le choix du mode d’apprentissage dépend énormément de la mobilité de chaque étudiant. En effet, la formation peut se faire en présentiel comme à distance.

La première option est la plus recommandée, c’est une formation à temps plein qui permet d’accéder aux cours, de participer aux travaux dirigés en centre et de s’autoformer.

Quant à la formation à distance, elle est recommandée pour les personnes en poste dans un autre emploi qui ne peuvent pas suivre les cours en présentiel. Elles peuvent gérer leur temps de travail comme bon leur semble. Un accompagnement téléphonique est effectué par les professeurs et complété par un suivi des révisions groupées.

à Voir aussi : Mon siège-auto s’adapte-t-il à ma voiture ?

Étape 3 : suivre la formation

Le nombre d’heures de cours pour obtenir son CAP petite enfance varie d’une école à une autre. Mais en moyenne, elle prend toute l’année scolaire. Les heures de formation varient donc entre 500 et 720 heures.

Les titulaires d’un diplôme de niveau 4 ou 5 ne sont pas obligés de suivre les matières générales comme les mathématiques, les sciences ou encore le français.