Tout savoir sur le métier d’aide-soignante à domicile

Tout savoir sur le métier d’aide-soignante à domicile

Tout savoir sur le métier d’aide-soignante à domicile

Il faut savoir que le métier d’aide-soignante ne se limite pas à travailler dans un hôpital, dans une clinique ou dans une maison de retraite. On rencontre beaucoup d’aides-soignantes qui exercent à domicile en raison du vieillissement accéléré de la population constaté, et des personnes en situation d’infirmité.

Le métier d’aide-soignante à domicile offre une certaine indépendance dans le travail et permet à l’aide-soignante de gérer son temps afin de mieux organiser ses prestations.

Par ailleurs, pour exercer à domicile, l’aide-soignante doit au préalable être titulaire d’un diplôme d’Etat d’aide-soignante (DEAS) et disposer de certaines aptitudes.

Si vous cherchez des écoles pour devenir infirmière, c’est ici.

Comment devenir une aide-soignante à domicile ?

L’obtention du diplôme d’Etat d’aide-soignante atteste en partie des compétences requises pour ce métier. Il n’est donc pas besoin pour ce métier d’avoir exercé au préalable dans un hôpital.

Par ailleurs, sans le diplôme on peut aussi valablement exercer le métier d’aide-soignante à domicile grâce à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). En effet, le cumul des compétences et votre expérience dans l’exercice d’une activité salariée ou bénévole en relation avec le programme du diplôme d’aide-soignante est examinée par une commission. Pour cet exercice, 3 ans d’expériences sont requises.

Qualités d’une aide-soignante

Exercer le métier d’aide-soignante à domicile requiert certaines dispositions et aptitudes à savoir :

  • Etre autonome et rigoureux ;

  • Etre solide physiquement et psychologiquement;

  • Avoir des compétences relationnelles.

à Voir aussi : définition aide soignante larousse

Les missions d’une aide-soignante

L’aide-soignante à domicile accompagne ses patients dans les activités de leur vie quotidienne et effectue à leur profit les soins de bien-être et d’hygiène, ainsi que la surveillance médicale. De plus, le rôle de l’aide-soignante est de favoriser l’autonomie des personnes âgées et des infirmes. Pour ce faire, elle travaille en étroite collaboration et sous la responsabilité d’un infirmier.

Par ailleurs, elle accomplit un certain nombre d’activités au titre desquelles :

  • L’évaluation des besoins du patient ;
  • Les soins d’hygiène et de confort à la personne malade ou infirme ;
  • L’observation et le recueil de données relatives à l’état de santé de la personne ;
  • L’assistance dans la réalisation des soins ;
  • Le conseil et l’assistance dans l’organisation de la vie du patient ;
  • La surveillance des urines et des selles du patient ;
  • L’entretien de l’environnement immédiat de la personne et la réfection des lits ;
  • L’entretien du matériel de soins ;
  • La transmission des observations par écrit et par oral pour maintenir la continuité des soins ;
  • L’accueil, l’accompagnement et l’éducation des personnes et de leur entourage ;
  • L’entretien du matériel et la gestion des stocks de matériels ;
  • L’aide et le soutien psychologique aux patients et à l’entourage ;
  • La réalisation d’animations à destination des personnes hospitalisées ou des résidents ;
  • Etc.

On remarque que même si le métier d’aide-soignante à domicile demande beaucoup plus de rigueur, d’organisation et d’autonomie, le contact avec le patient est plus présent qu’en milieu hospitalier. C’est d’ailleurs ce qui fait la beauté de ce métier.

à Voir aussi : Comment construire un garage ?

admin

Les commentaires sont fermés.