Pourquoi avoir un tapis d’éveil chez soi ?

Chercher à savoir pourquoi se doter d’un tapis d’éveil peut sembler une question dérisoire pour certains. Mais quand on sait combien de fois cet outil d’éveil joue un rôle exceptionnel dans le développement d’un enfant, la question ne se pose plus. Découvrez donc pourquoi avoir un tapis d’éveil chez soi.

Développement psychomoteur de bébé

Si ce n’est que le confort, de nombreux articles de puériculture pourraient faire l’affaire. Quand on se réfère au terme « tapis d’éveil », on comprend aisément sa vraie utilité. Il permet en effet d’éveiller votre enfant. À cet effet, il a été doté de différents outils adaptés à l’âge et l’état d’esprit de votre enfant afin de stimuler en lui des gestes et des réactions de façon plus spontanée. Grâce au miroir dont sont dotés désormais la plupart des modèles, votre bébé prend conscience de lui-même en se regardant, en se souriant, en grimaçant, ou en essayant de saisir la personne de l’autre côté. Les jouets sonores et lumineux lui permettent de comprendre la règle de la cause et de l’effet, il prend conscience qu’en touchant tel bouton, il actionne un voyant ou enclenche une mélodie. S’il trouve cela amusant, c’est surtout le bénéfice de la répétition qui lui permettra de développer son cerveau.

Développement physique de bébé

La perception visuelle de votre enfant est la première des choses qui est travaillée. Votre bébé apprend à distinguer les couleurs, les objets en développant sa vision. Les couleurs vives dont sont faits les jouets du tapis ne sont pas là par hasard. Une fois qu’il peut voir et distinguer, bébé voudra toucher et palper ses jouets. Saisir un objet enfoncé dans leur paume est un geste instinctif pour tout nouveau-né. Bébé affine donc son toucher, sa faculté à saisir les objets, à les tenir et de plus en plus, ses gestes se précisent. Il acquiert plus de contrôle soit volontairement soit par réflexe. Le tapis est donc un bon moyen pour l’apprendre la coordination à deux mains. Le tapis l’encourage à se mouvoir de façon globale  et le prépare à ramper puis à marcher plus tard.

Consulter cet autre article